Sommaire

La splénectomie ou ablation de la rate est une opération très courante. Elle se pratique principalement lorsque la rate est fortement lésée à la suite d'un traumatisme ou en cas de risque hémorragique après une maladie chronique. Si les complications sont rares, le principal risque de la splénectomie est infectieux car la rate est un organe immunitaire. Ce risque est maîtrisé par l'administration d'un traitement antibiotique.

Quel est le principe de la splénectomie ?

La splénectomie est l'ablation chirurgicale de la rate.

À quoi sert la rate ?

La rate est un petit organe situé en haut à gauche de l'abdomen. Elle appartient au système immunitaire et son rôle est de stocker des cellules immunitaires particulières qui peuvent lutter contre certaines bactéries. La rate sert également de réserve de globules rouges et de plaquettes.

Qu'est ce qu'une splénectomie ?

La splénectomie désigne l'acte chirurgical qui permet l'ablation de la rate. Cette opération peut se faire par cœlioscopie ou laparotomie. Cet acte fait partie des opérations de chirurgie les plus courantes.

Indications de la splénectomie

Si les chirurgiens essayent de plus en plus de préserver la rate, il existe des cas ou l'ablation de l'organe est inévitable. Parmi les indications les plus fréquentes d'une splénectomie, on trouve :

  • les cas d'urgence lorsque la rate a été lésée suite à un traumatisme comme un accident ou un coup violent ;
  • les maladies auto-immunes détruisant la rate ;
  • certaines maladies du sang comme la thalassémie ;
  • certaines anémies qui peuvent mettre en danger le bon fonctionnement de la rate et provoquer une hémorragie.

Quelles sont les suites opératoires d'une splénectomie ?

Il n'existe pas de conséquences particulières à une splénectomie car la rate est un organe important mais pas indispensable. Le vide laissé par l'ablation de la rate se résorbe très vite car les organes voisins prennent rapidement la place restante.

Suites opératoires à court terme

Après l'opération, des sondes gastrique et urinaire sont installées ainsi qu'une perfusion. La sonde gastrique sera retirée le lendemain de l'opération et le patient pourra reprendre une alimentation solide trois jours après. La sortie de l’hôpital s'effectue généralement une semaine après l'intervention, une fois les drains enlevés. Un traitement antibiotique est prescrit ainsi qu'un contrôle des plaquettes sanguines.

Suites opératoires à long terme

Le traitement antibiotique peut, suivant les protocoles et les praticiens, être poursuivi pendant plusieurs mois, voire quelques années. Le contrôle des plaquettes doit être régulier et la vaccination contre les infections à pneumocoques et les méningites est particulièrement recommandée.

Prévention après une splénectomie

Après l'opération, il faut éviter de porter des charges lourdes. Il est indispensable de prendre certaines précautions dans la mesure où les deux grandes complications de la splénectomie sont les risques infectieux et hémorragique. Même si ce type de complications est rare, elles sont néanmoins très sérieuses. Le taux de plaquettes doit ainsi être surveillé tous les mois afin de prévenir une éventuelle hémorragie. La vaccination contre les bactéries pneumocoques est essentielle car la rate protège spécifiquement contre ces micro-organismes. En cas de forte fièvre et d'une altération de l'état de santé, il faut consulter en urgence.