Sommaire

En France, selon les statistiques, le lymphome est le 6e cancer le plus fréquent. Il représente 3,6 % de la totalité des cancers avec près de 11 000 nouveaux cas chaque année (avec 4 500 décès par an).

Lire l'article Ooreka

Dans plus de 80 % des cas, les lymphomes sont de type B (donc beaucoup plus rarement de type T). Dans le monde, on a recensé (en 2012) 65 950 cas de lymphomes de Hodgkin et 385 741 cas de lymphomes non hodgkiniens.

Statistiques du lymphome : le 6e cancer le plus fréquent

Les statistiques indiquent que plus de deux tiers des hémopathies malignes sont des lymphomes. Parmi eux, 85 % sont des lymphomes non hodgkiniens (LNH) et ils sont 1,5 fois plus nombreux que les leucémies.

Le lymphome diffus à grandes cellules B représente la troisième localisation d'hémopathies malignes la plus fréquente en France métropolitaine (4 096 cas en 2012) après le myélome multiple et la leucémie lymphoïde chronique.

Au niveau mondial, l'incidence des lymphomes est celle qui a le plus augmenté au cours des dernières années avec 13,3 cas pour 100 000 hommes et de 7,8 cas pour 100 000 femmes. Ainsi, on estime qu'environ un million de personnes vivent aujourd'hui avec un lymphome à travers le monde. En France, plus de 100 000 personnes vivent avec ou ont déjà eu un lymphome.

Leucémie

Article

Lire l'article Ooreka

Statistiques du lymphome non hodgkinien

Ce cancer des ganglions touche légèrement moins les femmes que les hommes (1 contre 1,2), ces derniers en étant toutefois un peu plus souvent victimes (60 %). Toutefois, il s'agit d'indications générales puisque le lymphome du manteau, par exemple, touche deux fois plus d'hommes que de femmes.

L'âge moyen de diagnostic des lymphomes non hodgkiniens (LNH) est de 70 ans chez les femmes, et de 64 ans chez les hommes. Ces types de lymphomes, et notamment ceux de haut grade de malignité (lymphomes non hodgkiniens agressifs), sont beaucoup plus fréquents chez les enfants que la maladie de Hodgkin.

Ainsi, les lymphomes constituent le premier cancer le plus fréquent chez les adolescents et les jeunes adultes.

Lire l'article Ooreka

Statistiques du lymphome de Hodgkin

Seuls 10 % des lymphomes sont des maladies de Hodgkin (lymphomes de Hodgkin), soit 2 000 personnes (4 personnes sur 100 000). Les lymphomes hodgkiniens (LH) présentent deux pics de fréquence distincts :

  • le premier chez les personnes âgées de 15 à 40 ans ;
  • le second chez les personnes ayant environ 60 ans (plus de 55 ans en tout cas).

Par ailleurs, on compte une centaine de cas chez les enfants (3e cause de cancer chez eux). Dans cette population, la moitié des lymphomes sont des lymphomes de stades I ou II (localisés), 30 % sont de stade III (ils concernent plusieurs aires ganglionnaires) et 20 % sont de stade IV (avec atteinte des organes).

Statistiques des lymphomes : un fort taux d'augmentation

L'incidence des lymphomes non hodgkiniens a progressé d'environ 5 % par an au fil du temps (le nombre de nouveaux cas a presque doublé en 20 ans), ce qui s'explique notamment par :

  • le vieillissement de la population française ;
  • l'augmentation des risques environnementaux (exposition à certaines toxines et à certains pesticides).
Lire l'article Ooreka

Au final, la fréquence des LNH a triplé au cours des 20 dernières années.

Les lymphomes de Hodgkin (LH), quant à eux, ont vu leur fréquence moyenne augmenter de 1 à 2 % par an. Chez la femme, le LH a augmenté de 57 % entre 2003 et 2012. Toutefois, certaines formes de lymphomes ont progressé beaucoup plus fortement.

Exemples de lymphomes ayant fortement progressé

Types de lymphomes

Incidence en augmentation

Lymphomes folliculaires

Entre 1995 et 2012 :

+ 126 % chez l'homme ;

+ 82 % chez la femme.

Lymphomes de la zone marginale

Entre 2003 et 2012 :

+ 71 % chez l'homme ;

+ 88 % chez la femme.

Ainsi, il y a chaque année de plus en plus de cas de lymphomes alors même que la majeure partie de la population ignore de quoi il s'agit. Les malades eux-mêmes sont 46 % à ne pas savoir de quel sous-type de lymphome ils souffrent.

Aussi dans la rubrique :

Comprendre le lymphome

Sommaire

Facteurs de risques

Causes du lymphome
Voir 1 article de plus

Ces pros peuvent vous aider